DON QUICHOTTE (DE L'AME ANCHE)

Homme de l’extravagance, pèlerin vertueux, chevalier -comme disait Brel- à la triste figure, fou furieux, pourfendeur du mal, ami fidèle, défenseur des grandes causes autant que des causes perdues, de la veuve et de l’orphelin,… Don Quichotte est tout cela; et tant d’autres choses…

Mais son chemin, pavé de bonnes intentions, est également celui d’un homme qui se prend les pieds dans le tapis. Car Don Quichotte est également un vieillard, que les rhumatismes guettent, et qui devrait peut-être arrêter les croisades.

Don Quichotte est un mélange d’héroïsme et de maladresse. Sa folie, sa foi, ses fantasmes nous attirent comme les moustiques à la lampe…

Avec le héros romanesque de Cervantès, la compagnie des Essoufflés, et leurs quatre clarinettes magiques font venir le rire et la poésie…

d’après Miguel de Cervantes І création collective Eric de Staercke / les Essoufflés І mise en scène Eric de Staercke І assistanat à la mise en scène Cécile Delberghe І distribution Morgane Raoux, Jonathan Jolin, Lionel Rokita, Christophe Louis І création vidéo Sébastien Fernandez І création lumière Luc Jouniaux І composition et arrangements Lionel Rokita І chorégraphies Sophie Mezebish І scénographie Olivia Sprumont І accessoires Pierre Legrand І costumes Raphaëlle Debattice

"Don Quichotte de l'âme anche" est la troisième création du quatuor de clarinettistes Les Essoufflés, après "Autant en emportent les vents" et "Aval'Anches". A installer dans le registre de l'humour musical, cette version de Don Quichotte traverse le répertoire classique, hispanisant, quelques clins d'œil à la variété moderne, et nombre de compositions personnelles. Outre la présence nécessaire d'un récitant - ici la voix d'un formidable représentant du surréalisme et de la dérision belge, le comédien Eric de Staercke -la compagnie pousse son exploration des matières corporelles : les musiciens devenant tour à tour personnages, cheval, objets du mythe Don Quichotte.

Soucieux de ne pas rééditer un spectacle à sketches, la compagnie aborde, avec Don Quichotte, une œuvre littéraire dense et exceptionnelle, dont elle s'empare et qu'elle n'hésite pas à singulièrement adapter pour en faire un spectacle populaire et intergénérationnel.

L’histoire de Don Quichotte n’a rien de banal.  Elle est unique et mal connue.

Tout le monde pense la connaître mais en réalité à part le nom de Sancho, de Dulcinée ou de Rossinante et de l’épisode des moulins ; rares sont ceux qui peuvent citer quelques épisodes de la quête du premier héros, redresseur de torts de la littérature !

Ce spectacle, destiné à tous les publics, va donc fidèlement retracer les chapitres les plus déterminants du chevalier à la triste figure tels que narrés par Cervantès lui-même.

Et pour souligner tout l’humour de la quête chevaleresque de notre fier Hidalgo, c’est à quatre clarinettistes que nous avions confier le soin d’évoquer les aventures absurdes et invraisemblables de Don Quichotte et Sancho !

Pour conter cette histoire, nos quatre musiciens passeront du piano à la clarinette, des percussions au chant afin d’évoquer les multiples avatars de notre impossible duo médiéval.

Le jeu de scène sera axé principalement sur la suggestion plus que sur la démonstration afin d’inviter le spectateur à créer sa propre fiction pour voyager au cœur de la Sierra Morena.

Et s’il fallait garder une folie en sortant de ce spectacle, c’est de rêver-peut-être- que chaque spectateur enfourche sa monture et parte combattre les moulins de nos absurdes existences, les machines infernales de l’organisation humaine qui empêche les cœurs de tout un chacun de battre à l’unisson…mais nous savons que c’est une folie !

— Eric de Staercke

TEASER